Financement de l’extension de la plus grande centrale solaire de Madagascar et de l’Océan Indien

Centrale_Solaire_GreenYellow-Ambatolampy_Madagascar

NEA, AXIAN, GreenYellow, GuarantCo, African Guarantee Fund et Société Générale concluent un financement de 47,1 Milliards MGA (environ 10 Millions EUR) pour soutenir l’extension de la plus grande centrale solaire de Madagascar et l’Océan Indien

NEA (New Energy Africa), une entreprise du groupe AXIAN spécialisée dans le secteur des énergies renouvelables et hybrides en Afrique, GreenYellow, leader de la production solaire photovoltaïque de l’océan Indien avec plus de 100 MWc de puissance installée, GuarantCo, branche du Private Infrastructure Development Group (PIDG), African Guarantee Fund (AGF) et Société Générale ont remis une ligne de crédit de 47,1 milliards MGA (environ 10 millions EUR) à la centrale solaire de NEA Ambatolampy.

Celle-ci sera couverte par une garantie financière et aura une durée de neuf ans, redevable à un syndicat de banques locales et régionales. Cette facilité de crédit permet à NEA Ambatolampy de réaliser une extension de 20 MW de production et l’installation d’un système de batteries de secours de 5 MW. Société Générale a agi en tant que bailleur de fonds principal. GuarantCo et AGF ont fourni des garanties respectives de 23,6 milliards MGA (environ 5 millions EUR) et 9,4 milliards MGA (environ 2 millions EUR).

Il s’agit de la deuxième opération en faveur de la centrale solaire photovoltaïque possédant une capacité initiale de 20 MW que Société Générale, GuarantCo et AGF avaient aidé à refinancer en 2020. Désormais, le groupe AXIAN et GreenYellow exploitent la station NEA Ambatolampy avec une capacité de 40 MW et un système de batteries de 5 MWh qui en fait la plus grande centrale solaire de l’océan Indien.

Ce projet va améliorer l’accès à l’électricité d’environ 285,000 personnes en phase avec l’Objectif 7 des Nations unies et réduire les émissions de CO2 de près de 34,000 tonnes, adressant ainsi l’Objectif 13 des Nations unies. Uniquement 15% de la population à Madagascar a aujourd’hui accès à l’électricité avec une grande disparité entre le milieu urbain (79%) et rural (8%).

GuarantCo est la première entreprise à avoir mobilisé des fonds en devises locales auprès de banques commerciales pour des projets d’énergie solaire d’utilité publique à Madagascar. La réplication de ce modèle devrait venir renforcer la résilience du secteur de l’énergie en permettant la diversification de la production d’énergie, la réduction des coûts de production et l’amélioration du service public d’électricité en matière de développement durable.

Lors de la première opération en octobre 2020, GuarantCo et l’AGF avaient fourni des garanties respectives de 36,9 milliards MGA (9,3 millions USD) et 14,8 milliards MGA (environ 3,8 millions USD) pour le refinancement de NEA Ambatolampy qui, à l’époque, produisait 20 MW et était déjà la plus grande centrale solaire de Madagascar. La nouvelle extension de 20MW / 5MW de batteries prouve la réplicabilité de ce type de projets et la viabilité des financements en devises locales pour des centrales solaires à Madagascar.

GuarantCo a participé de façon active à la finalisation de cette transaction à travers ses stratégies de gestion des risques et d’optimisation permettant de réduire le coût du capital emprunté. Ceci a permis la mise à disposition de capitaux locaux supplémentaires via la Société Générale Madagasikara et BNI Madagascar.

Benjamin Memmi, DG d’AXIAN Energy : « Nous sommes privilégiés de pouvoir collaborer à nouveau avec Société Générale, GuarantCo et AGF à travers ce projet d’utilité publique qui s’aligne avec les Objectifs de Développement Durable des Nations unies et va améliorer le quotidien de centaines de milliers de Malgaches. Cette opération financière confirme une fois de plus nos valeurs partagées et notre engagement en faveur de l’inclusion énergétique à Madagascar. »

Pierre Marouby, DG de GreenYellow Océan Indien : « La conclusion de cette transaction réaffirme l’engagement de nos partenaires financiers et leur confiance en GreenYellow et son business model. Cette nouvelle réalisation renforce notre présence dans l’océan Indien, où nous étions déjà leader dans la production d’énergie solaire photovoltaïque. »

Layth Al-Falaki, PDG de GuarantCo : « Nous sommes ravis d’avoir réalisé une deuxième transaction en devise locale avec NEA. Les deux transactions ont permis d’impliquer des banques du secteur privé dans des projets d’énergie solaire tout en consolidant leur capacité à financer les énergies propres qui sont une clé pour le développement durable de Madagascar. Plus encore, nos garanties vont aider à rendre accessible une énergie propre et abordable aux populations et entreprises malgaches, créer de nouveaux emplois locaux et stimuler le développement économique du pays. »

Jules Ngankam, DG de l’African Guarantee Fund : « Les premières garanties que nous avons octroyées à NEA, avec GuarantCo, ont facilité l’accès à une énergie propre, fiable et abordable pour les ménages et entreprises à Madagascar, tout en créant de nouveaux emplois locaux et en stimulant le développement économique. Etant la plus grande centrale solaire de Madagascar, NEA Ambatolampy a davantage d’impact pour accélérer la transition du pays vers une énergie verte. AGF est ravi de pouvoir soutenir le développement économique durable de Madagascar à travers cette deuxième garantie, qui a permis de doubler la capacité de production de NEA Ambatolampy. »

Zdenek Metelak, DG de Société Générale Madagasikara : « Société Générale est heureuse d’avoir finalisé la deuxième phase de cette transaction phare. Cela met en évidence la position spécifique qu’occupe notre banque à Madagascar grâce à sa capacité à structurer des opérations complexes et à accompagner nos clients sur le long terme. Ce financement innovant, qui fait partie de l’initiative Grow with Africa que Société Générale a lancé il y a six ans, démontre notre rôle majeur dans le développement durable en Afrique. »

Suivez-nous

© 2023 GreenYellow, all rights reserved